Début de la page
X
Nous venons de lancer la nouvelle version de notre site. Compte tenu de l'ampleur du projet, malgré nos efforts, certaines fonctionnalités risquent d'être limitées, voire perturbées. Veuillez nous excuser pour le désagrément.


N'hésitez pas à nous signaler tout probleme rencontré lors de la navigation.


Vous avez la possibilité de revenir sur l'ancienne version de notre site, à tout moment, en cliquant sur le bouton Ancien Site.
Menu
Langage fr
Tous
Balneo
Plage
Rural
Culturel

Ecolo

Sportif
Plage
Vinicole
Vinicole2
Vinicole3
еvènements culturels
Nos Agents Locaux
Participants
Prix Total
Offre spéciale
vous propose
Période de validité
Conditions de validité
Adresse de l'établissement
Horaires d'ouverture
Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
Dimanche
Edité, le
Description
Commencer le voyage
Jour
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
VOUCHER
km
heure
minutes
Total
Itinéraire conseillé
Hébergement
Prix par période/ par personne/ en chambre double
du
au
Décembre
Décembre
Décembre
Décembre
Décembre
Décembre
Décembre
Décembre
RESERVE A
Borica
Klik and Pay
Chèque
Virement Bancaire
PayPlug
Cash
supplément
E-mail
Autre (en supplément)
ávec
E-mail
E-mail
Itinéraire
Etapes Edit Etap Gestion de l'étape Gestion de l'itinéraire Nom de l'étape Notes Notation Itinéraire Enregistrer Dupliquer l'étape Annuler Exporter en PDF Enregistrer distance/ parcours dans la BDD Individuel Groupe Recherche de sites Nom Ville Usage de l'étape dans Etape Itinéraire No objects Détours possibles No objects Etape Conseils Type de l'étape minutes heure Etape Itinéraire Partenaires minTranslated Virement Bancaire du au Pour ne plus recevoir de courriels de notre part, rendez vous sur-cette-page. Balkania Tour Licence n°5543 - Tous droits réservés Si vous ne parvenez pas à lire ce message accédez à la version en ligne Lottery code is invalid. E-Mail is invalid. Password must be at least 4 symbols. Non renseigné NON RENSEIGNÉ Vos conseillers Le choix de nos clients Guide du mois Actualité AGENCE DE VOYAGE HOTELS RENT A CAR AFFILIATE Agence de voyage Hôtels Rent a car Affiliate Identifiant Mot de passe S’enregistrer Enregistrement E-Mail Informations Agence Informations Affiliate Nom d’Agence Adresse d’Agence Code postal Ville Pays Téléphone Fax Site web Contacts Responsable d’Agence Prénom Nom Civilité Titre M. Mme Mlle. Téléphone Е-mail Contacts Commercial Prénom Nom Société TVA (intra) Adresse Code postal Ville Téléphone fixe Téléphone mobile Fax Site web Contacts Manager Prénom Devenez Partenaire Choisir un pays Le mail de connexion est obligatoire ! Le nom de l'agence est obligatoire ! L'adresse postale de l'Agence est obligatoire ! Veuillez renseigner le code postal de l'Agence ! La ville de l'Agence est obligatoire ! Le téléphone de contact de l'Agence est obligatoire ! Veillez renseigner le Prénom du Responsable de l'Agence ! Veuillez renseigner le Nom du Responsable de l'Agence ! Veuillez renseigner le téléphone du Responsable de l'Agence ! Veuillez renseigner le Mail du Responsable de l'Agence ! Veuillez renseigner le Titre du Responsable de l'Agence ! Le mail de connexion est obligatoire ! Le nom de l'agence est obligatoire ! L'adresse postale de l'Agence est obligatoire ! Veuillez renseigner le code postal de l'Agence ! La ville de l'Agence est obligatoire ! Le téléphone de contact de l'Agence est obligatoire ! Veillez renseigner le Prénom du Responsable de l'Agence ! Veuillez renseigner le Nom du Responsable de l'Agence ! Veuillez renseigner le téléphone du Responsable de l'Agence ! Veuillez renseigner le Mail du Responsable de l'Agence ! Veuillez renseigner le Titre du Responsable de l'Agence ! Le mail de connexion est obligatoire ! Le nom de l'agence est obligatoire ! L'adresse postale de l'Agence est obligatoire ! Veuillez renseigner le code postal de l'Agence ! La ville de l'Agence est obligatoire ! Le téléphone de contact de l'Agence est obligatoire ! Veuillez renseigner le Prénom du Contact Commercial ! Veuillez renseigner le Nom du Contact Commercial ! Période Rent a car Autotours Voyages de Groupe Voyages sur Mesure Avec Sans Pays Langage Année Type d'offre Enfants et amis Invité Si vous avez un compte client, vous pouvez vous connecter en ou enregistrer vous en cliquant ici visites jours Votre commentaire... Envoyer Ajouter un commentaire Votre commentaire doit contenir au moins 4 caractères ! En attente d'approbation Votre commentaire a été soumis et va apparaitre après approbation de notre équipe. Précédent Suivant Arrivée ici ICI Itinéraire This guid is busy at the specified period, please choose different dates! Group Voyage The E-Mail already exists.
Serbie
Villes

Focus sur Belgrade

11/02/2019 - 13:17 - vu 622 fois
Belgrade, la ville blanche est la capitale de la Serbie et sera vraisemblablement votre porte d'entrée dans le pays du fait que la ville possède le plus grand aéroport de Serbie.
Ainsi, la première chose que vous verrez de Serbie sont les couloirs de l'aéroport Nikola Tesla, nom donné en hommage à ce brillant scientifique serbe d'origine.

Bien que les historiens estiment que la ville ait été détruite entre 30 et 40 fois au cours de son histoire, Belgrade est riche en monuments historiques et la visite de l'ensemble d'entre eux vous prendra entre 2 et 3 jours si vous prenez le temps de découvrir chaque quartier comme il se doit.

Belgrade, capitale riche en monuments historiques

Habituellement, la visite de Belgrade débute par la place de la République, place principale de la capitale. C'est au pied de la statue équestre de Mihailo Obrenović, prince libérateur de la Serbie au bras tendu en direction de Constantinople afin de montrer la route par laquelle les Ottomans doivent repartir que nous demandons à nos guides d'attendre nos vacanciers qui ont soif d'apprendre et de découvrir la ville.
C'est là, qu'à l'époque des Ottomans se trouvaient la porte d'entrée de la ville dite Porte de Stambol et là où l'on empalait les condamnés à mort.
Derrière la statue se trouve le Musée National de Belgrade, grande institution culturelle qui permet de voir sur 3 étages les grandes étapes de l'Art serbe depuis les statues de Lepenski Vir en passant par les Romains, les fresques de monastères serbes orthodoxes, des tableaux de grands maîtres européens et enfin les prémices de l'art yougoslave.
De l'autre côté de la rue se trouve le Théâtre National de Belgrade, autre grande institution qui a ouvert ses portes en 1869 et a par la suite donné son nom à la place qui n'adopta le nom de place de la République qu'aux lendemains de la Seconde Guerre Mondiale.

  • Vue depuis la citadelle Kalemegdan
  • Belgrade
  • Citadelle Kalemegdan

En suivant la rue entre le Musée National et le Théâtre National, vous tomberez sur la place des Etudiants qui doit son nom aux nombreuses universités se trouvant dans les alentours : faculté de philosophie, de philologie, de géographie, de musique, de biologie, de mathématiques, de physique et de chimie. Un vrai pôle où la jeunesse du pays se réunit.
Le bâtiment aux décorations rouges qui abrite aujourd'hui le rectorat était à l'époque la résidence du capitaine Miša. Contemporain au théâtre, il servait de logis au petit-fils de Karageorges, leader du premier soulèvement contre les Ottomans avant d'occuper d'autres fonctions.

Face au bâtiment, un grand parc arboré construit sur les vestiges du forum romain de Singidunum dans lequel se trouve trois statues d'éminents spécialistes : Jovan Cvijić (géographe), Josif Pančić (botaniste) et Dositej Obradović (écrivain, traducteur et ministre de l'éducation).

Avant de quitter la place pour continuer tout droit, il est impossible de rater le bâtiment du Musée ethnographique, imposant de par son architecture de style communiste. Il est l'endroit parfait pour les personnes souhaitant découvrir la vie quotidienne des populations de Serbie et plus largement de l'ex-Yougoslavie à la fin du XIXème et au début du XXème siècle à travers une exposition de costumes, d'intérieurs de maisons, d'outils et de maquettes montrant les différents styles architecturaux selon les régions.

A Belgrade, deux grands fleuves coulent et se rencontrent, le Danube et la Save

En poursuivant tout droit, vous entrerez dans la forteresse de Kalemegdan, là où tout a commencé. En effet, dans cette partie de Belgrade, dans le sous-sol de la ville se trouve les vestiges du camp romain de la légion IV Claudia, cœur de Singidunum antique. Pour autant, la fondation de Belgrade est plus ancienne que cela et remonte aux Scordisques, peuple d'origine celte qui est allé piller le sanctuaire de Delphes à Apollon en 279 av. J.-C. et qui à leur retour d'expédition se sont installés à la confluence de la Save et du Danube. En effet, la particularité de Belgrade comparé aux autres capitales européennes est que deux grands fleuves coulent et se rencontrent, le Danube d'un côté et la Save de l'autre.

En entrant par ce côté dans le complexe de Kalemegdan, vous trouverez en premier, le monument de reconnaissance à la France que les Serbes ont fait construire pour commémorer l'aide que les troupes françaises ont apporté aux troupes serbes lors du front de Thessalonique pendant la Première Guerre Mondiale.

En continuant derrière, on voit la porte de Karageorges, porte qu'ont pris les insurgés lorsqu'ils attaquèrent les Ottomans lors du premier soulèvement serbe. Le nom du leader du soulèvement a été donné à la porte en commémoration de leurs actes. Le bâtiment sur la droite est une salle d'exposition appartenant au Musée d'Histoire Naturelle.

En tournant à droite, vous ferez face à la Porte intérieure de Stambol qui marque l'entrée à la ville haute de Kalemegdan. Tout de suite à gauche, vous verrez des escaliers qui vous mèneront au Musée militaire de Belgrade avec sa grande collection de canons et de missiles anti-aériens à ciel ouvert. L'intérieur retrace l'histoire militaire de la Serbie de façon détaillée depuis le Moyen-Âge jusqu'aux bombardements de l'OTAN en 1999.

En poursuivant tout droit vous passerez une porte surmontée d'un tour horloge baroque, comme porte d'entrée pour la deuxième partie de la forteresse.
De l'autre côté, sur la gauche se trouve un canon et un peu plus loin, le tombeau de Damad Ali Pasha et d'autres dignitaires ottomans ayant habité ou servi à Belgrade.
La forteresse continue sur la droite où l'on peut voir au fond, la Tour de l'Observatoire et en passant la porte et descendant les escaliers sur la gauche, il vous sera possible de visiter deux églises et quitter la forteresse pour la partie basse longeant le fleuve qui comprend entre autre les vestiges d'une église paléochrétienne, un hammam turque, une salle louée par l'Institut Archéologique de Belgrade pour entreposer les objets découverts lors des fouilles archéologiques de la forteresse, des portes, le zoo de Belgrade et de l'autre côté de la rue, la tour Nebojša.

En se rapprochant des rambardes, vous aurez une vue imprenable sur le quartier de Nouveau Belgrade, de Zemun, sur la Grande île de la Guerre et surtout sur la confluence de la Save (sur la gauche) et du Danube (en face). À l'époque romaine, les deux cours d'eaux servaient déjà de frontières entre la province de Mésie (côté de Belgrade) et la province de Pannonie (côté de Zemun). Plus tard, ils serviront de frontières entre deux grands Empires européens, l'Empire des Habsbourg d'un côté (Zemun) et l'Empire Ottoman de l'autre (Belgrade).

En longeant les rambardes sur la gauche, vous apercevrez une colonne au sommet de laquel se trouve la statue du Vainqueur, véritable symbole de Belgrade. Érigée pour le dixième anniversaire de la fin de la Seconde Guerre Mondiale, la statue représente un homme nu tenant une épée d'une main et un aigle de l'autre, allégorie d'un peuple qui voit l'ennemi et est prêt à le combattre.
Le grand bâtiment blanc sur la gauche, à quelques mètres est le centre de protection des monuments historiques de Belgrade.

En descendant les escaliers, vous passerez devant le puits romain qui n'a de romain que le nom puisqu'il date de l'époque Habsbourg. En continuant tout droit, vous passerez la porte royale.

En allant sur la gauche, avant le grand escalier, vous verrez sur votre gauche, les tombeaux des héros nationaux. Construit au début de l'époque communiste, il comprend les tombes et les portraits de 4 hommes proches du maréchal Tito et qui ont joué un grand rôle dans l'établissement de la Yougoslavie titiste : Ivo Lola Ribar, Ivan Milutinović, Đuro Đaković et Moša Pijade.
En haut du grand escalier, vous continuerez tout droit et sortirez de la forteresse.

À votre sortie de la forteresse, vous tomberez nez à nez avec le bâtiment de l'ambassade de France, plus grande, plus belle et plus centrale de toutes les ambassades qu'il est possible de trouver en Serbie.

En prenant la rue à droite de l'ambassade, vous tomberez sur un carrefour riche de 4 monuments belgradois : le palais du patriarche qui fait face à l'église St Michel, particulièrement bien décorée à l'intérieur et abritant les tombes de grands personnages de l'Histoire serbe comme Miloš et Mihajlo Obrenović (princes de Serbie) mais encore Dositej Obradović et Vuk Karadžić (réformateur de la langue serbe).
Mais aussi le konak de la princesse Ljubica, reconnaissable à sa façade blanche et son architecture qui rappelle les maisons bourgeoises urbaines du XIXème siècle. L'intérieur abrite un musée d'art décoratif ainsi que des modèles d'intérieurs bourgeois de l'époque.

Enfin, le dernier monument de ce carrefour est une véritable institution en Serbie, il s'agit de la kafana « ? ». Sorte d'auberge où nourriture traditionnelle et alcool sont servis en grande quantité, il s'agit de la plus ancienne kafana de Belgrade qui doit son nom d'une mésentente entre un ancien propriétaire qui avait appelé son établissement « l'auberge de l'église » et les autorités religieuses. En attente d'un nouveau nom, il a placé un point d'interrogation dont la célébrité à depuis dépassé les frontières de la ville et du pays.

En remontant la rue se trouvant entre la kafana et l'église, vous tomberez sur la fin de la rue piétonne principale de la capitale, la rue Kneza Mihajlova, du nom du prince Mihajlo Obrenović. Cette artère belgradois qui abrite désormais des restaurants et des boutiques a été construite dans les années 1870. On y trouve également les instituts culturelles étrangers comme l'Institut Goethe, l'Institut Cervantes ou encore l'Institut Français.
De nombreuses façades de la rue méritent le coup d’œil et montre la richesse de l'Histoire serbe entre rigidité et froideur communiste et couleurs et motifs propres à l'Europe centrale et principalement au mouvement de la Sécession hongroise.

Au bout de la rue, vous prendrez sur votre droite pour arriver sur une autre grande place de Belgrade, Terazije. Le nom de la place vient du mot turc « terazi » qui signifie « château d'eau » car c'est à la place de la fontaine actuelle (qui date de 1860) que se trouvait le château d'eau servant à fournir en eau potable toute la ville ottomane.
 
Derrière la fontaine se trouve le majestueux Hôtel Moskva (Moscou en serbe) qui tient son nom de la provenance des fonds monétaires qui ont grandement aidé à sa construction et qui est reconnaissable à son décor de céramiques vertes de style Art déco. Construit au début du XXème siècle, il abrita plusieurs organisations dont les quartiers généraux de la Gestapo en Serbie avant de reprendre son rôle d'hôtel. De nos jours, c'est un hôtel 4* de grand standing dont le chef pâtissier est un des meilleurs de tout Belgrade.

En empruntant un souterrain permettant de traverser la rue, vous explorerez le quartier situé derrière les grands bâtiments de Terazije. Vous arriverez alors sur la place Nikola Pašić, du nom de ce politicien et diplomate serbe de la fin du XIXème et du début du XXème siècle dont la statue trône sur le centre de la place.
En continuant sur la droite, vous arriverez devant le complexe de Pionirski Park. Ce parc est le plus ancien parc arboré de Belgrade. En plus d'être en centre ville, il s'agit d'un important pôle politique pour le pays car le bâtiment de l'autre côté de la rue est l'Assemblée Nationale de Serbie. C'est ici que les 250 députés serbes, élus pour 4 ans siègent et détiennent à eux seuls l'ensemble du pouvoir législatif (en effet, il n'y a pas de Sénat en Serbie). Le bâtiment avec ses 5 coupoles et ses colonnes a été terminé dans les années 1930 après une longue interruption dûe à l'éclatement de la Première Guerre Mondiale. Deux statues d'hommes portant des chevaux encadrent l'escalier menant au bâtiment.

Du côté du parc, derrière les arbres, deux bâtiments très semblables se dessinent. À gauche, le Nouveau Palais, aujourd'hui cabinet du Président de la République de Serbie, à droite le Vieux Palais, aujourd'hui hôtel de ville de Belgrade.
Si les palais sont semblables, c'est parce qu'ils adoptent le même plan, le même style architectural et ne sont distant que d'une vingtaine d'années. À l'époque, le Vieux palais était le lieu de résidence de la dynastie royale des Obrenović, cependant, leurs ennemis, les Karađorđević qui réussirent à un moment à reprendre le pouvoir et la tête de la Serbie ne pouvaient imaginer vivre dans les mêmes murs que leurs ennemis et ont donc demandé à ce qu'on leur construise un autre palais, à proximité immédiate du précédent.

En continuant tout droit, vous verrez sur votre gauche une nouvelle église reconnaissable par sa façade en imitation de briques rouges, il s'agit de l'église Saint Marc. Construite dans les années 1930 sur le modèle de l'église du monastère de Gračanica au Kosovo, elle reprend le style architectural serbo-byzantin revenu à la mode aux XIXème et XXème siècles. L'intérieur, assez sobrement décoré contient outre un large iconostase, les tombes de dignitaires religieux mais aussi les tombes du dernier couple royal de la famille Obrenović et la tombe de l'Empereur Dušan, souverain médiéval à l'origine d'un « code civil » et qui amena l'Empire serbe médiéval à son apogée territorial.

Le parc Tašmajdan dans lequel s'inscrit l'église a été conçu dans les années 1950 avant d'être totalement rénové dans les années 2010 avec l'aide de fonds azéri. Particulièrement bien fleuri au printemps et en été, le parc contient des statues mais aussi le bâtiment de l'Institut de sismologie de Belgrade, la faculté de droit, un monument commémoratif aux enfants tués pendant les bombardements de l'OTAN en 1999 et enfin un carré azéri en remerciement à leur aide financière pour le remodèlement du parc.

À la fin du parc, prenez à droite et continuez tout droit après avoir traversé le boulevard jusqu'à arriver à la place Slavija et sa fontaine monumentale. Prenez la route longeant l'Hôtel Slavija et remontez la rue jusqu'à arriver au pied de l'église Saint Save, un des autres symboles de Belgrade.
Sava est le nom du premier patriarche serbe et celui qui créa l'église orthodoxe serbe en 1219.
L'église a été construite à l'endroit supposé où les Ottomans, en répression à la révolte du Banat de 1594 ont brûlé les reliques de Saint Save.
L'église bien qu'inachevée, a été construite à partir de 1939, mais la Seconde Guerre Mondiale, le communisme et l'éclatement de la Yougoslavie ont eu raison du projet qui n'a véritablement repris que depuis 2001. Troisième plus large église orthodoxe au monde après Saint Isaac de Saint Pétersbourg et la nouvelle église du Salut de la nation roumaine de Bucarest, l'église Saint Save reprend les codes de l'architecture néo-byzantine. La croix, d'une hauteur de 12m de haut culmine au sommet de la coupole principale, elle-même à 70m de haut.
À l'intérieur, l'église est encore en travaux, il est possible d'apercevoir la mosaïque du Christ Pantocrator dans la coupole, riche décoration lourde de 40 tonnes.
En revanche, la crypte se visite et surprend par sa profusion de décors. Entièrement doré, on y retrouve les portraits de grands saints de l'orthodoxie serbe, des scènes religieuses mais surtout le trésor de Saint Save et l'église-tombeau de Lazar Hrebeljanović, le leader serbe qui mourut à la bataille de Kosovo Polje en 1389.
Tout proche de l'église, vous pouvez voir un grand bâtiment moderne qui est la bibliothèque nationale de Serbie. Dans le parc devant vous verrez une statue de Karageorges qui donne son nom au parc arboré voisin : Karađorđev park.

En revenant dans le centre-ville, pour terminer votre visite, vous ne manquerez de déambuler dans la rue bohémienne de Skadarlija. Véritable Montmartre belgradois, la rue abritait autrefois de nombreuses galeries d'art et des cafés où venait se réunir l'élite culturelle de la ville. Aujourd'hui, les restaurants ont pris d'assaut cette rue touristique et proposent tous un menu serbe typique accompagné de musiciens qui viennent jouer pour vous les musiques traditionnelles du pays.
Cette rue pavée se visite jusqu'au bout puisque la fin de la rue comprend de nombreux trompe l'oeil sur les bâtiments qui rappellent que ce quartier est avant tout celui des artistes.

Pour ceux restant à Belgrade plusieurs jours, voici une liste non-exhaustive de ce qui reste à voir dans la capitale serbe :
- Le complexe de Tito, qui comprend la tombe du dirigeant et de sa femme, un musée dédié à sa vie et une galerie comprenant les nombreux cadeaux diplomatiques qu'il a reçu.
- Ada Ciganlija, une île sur la Save avec un lac artificiel. De nombreux bars et terrains de sport dynamisent le lieu et crée une mini station balnéaire dans un pays dépourvu de littoral.
- La colline d'Avala, située à une vingtaine de kilomètres de Belgrade. Une tour permet d'avoir un joli panorama sur les environs de Belgrade.
- Le monastère de Rakovica, pour les amoureux de l'architecture et de l'Art qui n'auront pas le temps de visiter d'autres monastères serbes.
- Le musée Nikola Tesla, petit musée sans prétention présentant des objets personnels du scientifique et quelques unes de ses inventions.
- Le musée d'art contemporain de Belgrade pour découvrir la richesse des peintres et artistes yougoslave.
- Zemun, quartier de Belgrade situé de l'autre côté de la Save, du côté austro-hongrois. Avec son centre propre aux villes d'Europe centrale, ses quais le long du Danube, son marché et la colline de Gardoš, Zemun est l'endroit idéal pour passer une après-midi ensoleillée.
- Le complexe royal où vit encore la famille royale serbe se visite les week-ends entre Avril et Octobre.

Pour approfondir sur place

0 Commentaires

Soyez les premiers à laisser vos commentaires !

Connectez-vous, s'enregistrer ou laisser directement votre commentaire


C'est à la campagne que l'on peut le mieux voir l'authenticité d'un pays, ses traditions, son folklore, le mode de vie des habitants... Sur ce sujet, la Serbie ne déroge pas à la règle.
En savoir +

La campagne serbe

Voir l'actualité suivante

Le calendrier serbe regorge de fêtes, principalement religieuses dont leur importance ne s'amoindrit pas avec le fil des années et les nouvelles générations. Tour d'horizon de quatre fêtes traditionnelles importantes dans le coeur des serbes.
En savoir +

Les fêtes traditionnelles serbes

End of the news

janvier février mars avril mai juin juillet août septembre novembre octobre décembre lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi dimanche Séjours à la mer Séjours Bien-être La Rando Week-ends Autotours Voyage Groupes Louer une voiture Guides & Excursions Voyage Sur Mesure La Rando Séjours Bien-être Voyages Combinés Week-ends Séjours à la mer En cours de traitement En Attente de Paiement Payé Annulé/ paiement échoué Paiement partiel Confirmé Statut non défini Tél. Contact Evènement local de faible importance touristique internationale. Evènement régional ou national qui présente un certain intérêt pour le public étranger. Evènement thématique qui s'adresse à un public en particulier. Peut intéresser un grand nombre d'entre vous. Evènement national ou international de grande importance. Participation conseillée, à inclure dans votre programme. Evènement majeur, d'importance internationale. Participation fortement conseillée !
Please make sure that you've chosen an offer to be modified.
Please make sure that you've chosen an offer to be canceled.